Comment naît un bracelet pour la haute horlogerie - SALIN
Comment naît un bracelet pour la haute horlogerie - SALIN

Comment naît un bracelet pour la haute horlogerie

Le bracelet, léger et raffiné, lie au poignet ces heures qui deviendront des années, pour un choix résistant et durable à l’abri de toute déception.

Production de bracelets pour la haute horlogerie: entre les maillons d’un bracelet Salin se cache une histoire qui parle de défis et de résultats, de mains habiles d’artisan, de technologies à l’avant-garde et d’yeux attentifs au détail.

Fusion

Le « il était une fois » de ce récit nous parle de l’or à l’état pur, métal précieux et raffiné, synonyme de pureté et de perfection, si fier de son essence qui se plie à la volonté de l’homme uniquement grâce à la puissance du feu. La production de bracelets pour la haute horlogerie commence par la fusion avec coulée continue, contrôlée par des maîtres au sommet de leur art, qui permet un suivi soigné de toute la transformation en bracelet, à partir de la matière première. Jaune, rouge ou blanc, le nouvel or est soumis à des contrôles rigoureux qui en vérifient le titre et l’homogénéité. Nous ne tolérons aucun compromis : tout doit être parfait, dès le début.

Étirage

Après avoir passé toutes les vérifications, la barre d’or allié peut continuer sa métamorphose, comme la chenille qui devient papillon : le laminage en réduit l’épaisseur matérielle tout en en augmentant la brillance et l’homogénéité.
La matière précieuse doit maintenant changer de forme : sous l’action puissante des machines, l’or se laisse modeler, un peu à la fois, par l’outillage en acier ; il se laisse ensuite couper en une multitude de petites pièces d’un puzzle qui composeront le bracelet final.

Contrôle qualité

Le voyage arrive à sa fin : l’or a opposé résistance mais a fini par céder à la fascination de la réalisation d’une idée, en subissant un changement de substance et de forme puis en se divisant pour se réunir ensuite et devenir bracelet. Il a surmonté de dures épreuves et des contrôles infinis, et maintenant que le but semble atteint, les machines et l’œil critique vérifieront avec une précision impitoyable que sa qualité est à la hauteur de sa beauté. Un bracelet qui résiste au temps et à l’usage quotidien peut enfin mériter le nom de bracelet Salin.

Montage et conditionnement

Seules les mains savantes de l’artisan, qui connaissent cet art méticuleux et possèdent une patience infinie, peuvent recomposer avec maestria les divers éléments, dans la combinaison et la position correctes, en assemblant, en réunissant, en soudant et en donnant brillance et splendeur.
Un tel résultat mérite d’être protégé et dorloté dans des boîtes accueillantes et sûres, pour vous donner la confirmation absolue que vous avez bien trouvé le fournisseur que vous cherchiez pour la réalisation de vos montres haut de gamme.

Informations sur demande pour savoir comment se déroule la production de bracelets pour la haute horlogerie SALIN